SYNOPSIS
BELLLIGERANTS Empire français contre les états de la sixième coalition
DATE 24 juin au 14 décembre 1812
LIEU Empire russe
CAUSUS BELLI Pressé par la bourgeoisie Russe, Alexadre Ier ne respecte pas le blocus économique imposé par Napoléon à l’Angleterre. En représailles, Napoléon décide d’attaquer cet empire avec lequel il est pourtant allié depuis Tilsit
CONTEXTE La grande Armée en surnombre domine cette conquête dès les premiers instants, mais tout va changer à Moscou. Le gouverneur Koutouzov a élaboré une stratégie qui va complètement renverser la situation.
RÉSULTATS Victoire russe
CONSÉQUENCES Échec le plus sanglant de Napoléon qui signe le début de la fin : Naploléon n’est plus invincible

Les pertes humaines pour la France sont immenses, la Grande-Armée est dévastée

La campagne d’Allemagne de 1813 est lancée

PREMIER EMPIRE FRANÇAIS
  • Napoléon Ier
  • Louis Alexandre Berthier (France)
  • Louis-Nicolas Davout (France)
  • Michel Ney (France)
  • Étienne-Jacques-Joseph Macdonald (France)
  • Nicolas Oudinot (France)
  • Claude-Victor Perrin (France)
  • Pierre Augereau (France)
  • Jérôme Ier (Westphalie)
  • Józef Poniatowski (Pologne)
  • Joachim Ier (Royaume de Naples)
  • Eugène de Beauharnais (Royaume d’Italie)
  • Charles Philippe de Schwarzenberg (Habsbourg)
  • Ludwig Yorck von Wartenburg (Royaume de Prusse)
SIXIÈME COALITION
  • Alexandre Ier de Russie
  • Michel Barclay de Tolly (Empire Russe)
  • Mikhaïl Koutouzov (Empire Russe)
  • Pierre de Bagration† (Empire Russe)
  • Alexandre Tormassov (Empire Russe)
  • Pavel Tchitchagov (Empire Russe)
  • Pierre Wittgenstein (Empire Russe)

ÉVÉNEMENTS – CONSÉQUENCES

Ce fut la Bérézina !

La défaite de la Campagne russe est une étape marquante dans le règne de Napoléon Ier, et prédit le sombre futur qui attend l’Empereur français avec l’exil sur l’île d’Elbe puis sur l’île de Sainte-Hélène.

Napoléon aura pour cette campagne négligé plusieurs éléments cruciaux :

  • un seul Atlas pour plus de 600 000 hommes
  • mauvaise appréciation de l’hiver russe continental
  • la mésinterprétation de l’incendie de Moscou qui obligea un repli de la Grande Armée
  • les conséquences de la tactique des terres brûlées utilisée par les Russes